On lit calmement des commentaires méchants

On lit calmement des commentaires méchants [YouTube]

Aujourd’hui, on va lire de la haine !

C’est du contenu complétement hors-série pour finir l’année !
Si tu es intéressé que par le dev, je te dit rendez-vous lundi prochain.

J’ai de la chance d’avoir beaucoup de monde qui passe sur le blog. Ça veut dire beaucoup de commentaires. Ça veut dire un très petit pourcentage de commentaires méchants.

La plupart sont très très drôles à lire et c’est pour ça qu’on les lit aujourd’hui.
Prend toi un petit chocolat chaud et finissons 2020 à son image !



Qui me parle ?

jesuisundev
Je suis un dev. En ce moment, je suis développeur backend senior / DevOps à Montréal pour un géant du jeux vidéo. Le dev est l'une de mes passions et j'écris comme je parle. Je continue à te parler quotidiennement sur mon Twitter. Tu peux m'insulter à cet e-mail ou le faire directement dans les commentaires juste en dessous. Y'a même une newsletter !

Pour me soutenir, la boutique officielle est disponible ! Sinon désactiver le bloqueur de pub et/ou utiliser les liens affiliés dans les articles, ça m'aide aussi.

7 commentaires sur “On lit calmement des commentaires méchants [YouTube]”

  1. Je comprends le besoin de monétiser l’activité mais je déplore la solution choisi. Je ne suis pas des blogs pour regarder des vidéos.
    Surtout… une vidéo pour commenter du texte… et qui ne fait que nourrir des trolls !
    « C’est comme jouer aux échecs avec des pigeons, tu auras beau les mater, ils chieront quand même sur le plateau en se pavanant comme si ils avaient gagnés. »
    Cette année 2020 fini vraiment de la pire des façons.

  2. Par rapport aux commentaires sur l’évolution du métier, ceux qui ont peur de l’évolution, n’ont absolument pas compris que le métier de développeur est tout sauf stable, les technos évoluent tellement vites qu’il faut sans cesse se remettre en question sous peine de vite se retrouver à la traine et finalement totalement inutile.

    Ça fait 20 ans que je suis dev (essentiellement PHP), je suis passé par plein d’évolutions des méthodes de travail, des technos, dont certaines pourtant à la mode mais qui ont quand même disparues, Adobe Flash par exemple… J’ai appris la programmation procédurale, puis sont apparus les frameworks, outils pour lesquels j’ai eu du mal à m’y mettre, car cela faisait le boulot à ma place presque magiquement, mais j’ai choisi de persévérer et d’étudier les mécanismes de ces derniers. Une fois compris, je les ai adoptés, tout en ayant en tête leurs avantages et inconvénients. Mes méthodes de travail ont donc commencé à évoluer, ma manière de penser aussi. Si j’étais resté bloqué aux méthodes apprises, je travaillerais avec des “include” un peu partout, aujourd’hui avec les normes PSR et notamment l’autoloading, il n’est plus besoin de faire des includes. La gestion des dépendances est aussi une grande révolution. Mon travail n’est plus du tout le même qu’il y a 20 ans.

    Même un langage évolue fortement, le javascript par exemple qui avant était un peu le mouton noir des différents langages de programmation, mais maintenant le travail d’un dev javascript d’il y a 20 ans n’est pas du tout le même qu’aujourd’hui. Avec la gestion de dépendance, les normes ECMAScript, les compilateurs, les design partern, le nodejs, les méthodes de travail… C’est devenu un langage très populaire que l’on retrouve partout.

    Pour ceux qui veulent de la stabilité, il faut qu’ils choisissent autre chose que dev. J’ai trop souvent à la question : “Pourquoi as-tu fait comme cela”, la réponse “C’est comme cela que l’on fait d’habitude”, sans réflexion sur est ce que c’est le mieux à faire. Pour moi ce sont des mauvais développeurs.

T'en penses quoi ?

Your email address will not be published. Required fields are marked *