Devenir développeur web full-stack en 3 jours

Y’a quelques jours je vaquais à mon surf nonchalant sur les internet mondiales et je suis tombé sur un site de centre de formation pas comme les autres. Il proposait une formation accélérée de 9 semaines pour devenir, je cite, “un développeur web full-stack” et ça seulement pour 7500 euros. En continuant le surf nonchalant j’ai découvert qu’il y’avait même plusieurs boites qui faisaient ça. Ça commence à devenir légion on est est obligé d’en parler.



C’est comme une pub pour un régime

Dans une pub pour un régime, pour qu’un maximum de gens cliquent dessus, on va tordre la réalité pour faire rentrer une idée. Une idée simple mais qui fait vendre. “C’est facile et rapide”. Mais on est d’accord que perdre vraiment du poids c’est pas simple et encore moins rapide. Sans motivation, sans effort, consistance et des vraies raisons pour le faire, perde du poids c’est long. C’est un long chemin sinueux qui ne s’arrête jamais. Et le développement web c’est pareil. Si on pouvait vraiment devenir un développeur web, FULLSTACK EN PLUS, en quelques semaines y’aurait pas une pénurie de dev dans le pays.





Déjà j’aimerais te donner la perspective du métier. La roadmap 2019 pour devenir un développeur web full-stack. Alors OK cette roadmap c’est l’enfer. Je suis d’accord avec toi que tas pas besoin de savoir tout ça pour être développeur. Mais c’est bien tout ce qu’il y a savoir. C’est le contexte dans lequel tu es censé évoluer en à peine 9 semaines. 9 semaines bordel de merde c’est ridicule. Je fais cet article pour vous avertir. On vous vend du rêve, une version déformée de la réalité. On prend vos espoirs de développer seul vos idées ou de reconversion professionnelle et on en fait du fric. Et dans cet article je vais vous expliquer pourquoi pour enfin vous donner des solutions alternatives et gratuites. Ça permettra peut-être d’éviter que vous perdiez votre temps et votre argent.



C’est pour la base et encore

Si vous n’avez jamais développé avant et que vous rentrez pour un bootcamp de 9 semaines: je vous le dis tout de suite vous allez pas sortir opérationnel. Vous ne serez pas autonome et encore moins capable de rentrer en tant que professionnel dans une entreprise sérieuse. À moins d’être une sorte de Stephen Hawking capable de tout absorber avec une mémoire photographique de l’espace c’est mort. Au mieux du mieux ça décroche un stage et s’accroche pour le garder. C’est possible d’être chef de projet opérationnel en seulement 9 semaines ? Alors pourquoi ça le serait pour faire du code ? En fait j’ai peur de l’effet marketing qu’on essaye de vous faire avaler. Je sais que c’est l’époque qui veut ça aussi. On veut tout tout de suite. Et quelqu’un va trouver le moyen de le marketer au maximum pour vous faire croire que c’est possible.





C’est pas vous qui avez un cerveau de pigeon c’est juste que vous ne pouvez pas ingurgiter autant d’informations, les garder et les utiliser, en si peu de temps. C’est humainement impossible vous êtes pas superman. Comme tous les métiers de la terre il faut du temps au cerveau pour l’assimiler. Et encore un peu plus pour l’exécuter correctement sans tout péter toutes les cinq minutes. Vous ne voulez pas devenir un poids dangereux pour une entreprise tout ça pour abandonner votre reconversion un mois après. Je ne sais pas si les boites derrière tout ça pensent vraiment aider les gens avec ce genre de programme hyper accéléré. Et je serais très curieux de connaitre les résultats après le programme car les seuls retours qu’on voit ne sont pas super encourageants.



Tester avant de vous engager

Coder c’est pas comme dans les films. C’est pas simple et super fun en permanence. Le développement c’est de longues heures de frustrations et de triturations du cerveau pour arriver à un résultat la plupart du temps invisible. La sensation d’achievement donne de la beauté à tout ça mais ça va pas plaire à tout le monde. Et pour savoir si ça vous plait cette affaire, croyez-le ou non, vous n’êtes pas obligé de payer 7500 euros. Il existe des sites gratuits. Je sais c’est fou gratuit. Ils prennent les choses dans l’ordre, donnent le temps à la découverte et l’apprentissage. Par exemple apprendre l’algorithmie avant de coder ça sert. Et surtout ça vous permet de tester avant de vous engager.





Si vous avez la flemme de chercher en voici quelques-uns : on peut commencer par Openclassrooms énormément de cours gratuits, de découvertes pour chaque concept suivi du langage en lui-même et enfin de choses plus complexes. Avec un peu plus de pratique, vous pourriez ensuite vous intéresser à freecodecamp. Un bootcamp aussi mais gratuit cette fois et en ligne ! Si cette première expérience n’a pas plu, je te dis franchement, arrête tout de suite. Car là c’est la partie fun que t’as vu. Si par contre après tout ça tu accroches et tu veux aller plus loin alors je préconiserais des centres de formation, sérieux qui prennent le temps, en plusieurs mois et plus, de vous apprendre vraiment les choses au lieu d’essayer de les bourrer de force dans la tête. Ho et by the way pour les personnes attirées par les salaires c’est aussi une mauvaise idée. Car la vérité c’est que les salaires intéressants sont réservés pour les postes de développeurs confirmés.



Élitisme

Ça n’a rien à voir avec un débordement d’égo. Et c’est encore moins une réaction d’ado du genre “c’est trop dur le dev lol et nous on est les meilleurs”. C’est juste que c’est pas faisable. Y’a trop de choses. On peut avoir les bases, c’est vrai, mais les gens qui vous promettent d’être opérationnels vous mentent. Ou plutôt vous vendent du rêve, une version déformée de la réalité. Une connaissance amateur ne fait pas de vous un professionnel et ça comme dans tous les métiers. C’est juste du bon sens. Si on a fait plusieurs années d’étude et/ou d’apprentissage en autodidacte avant de décrocher un stage pour enfin rentrer junior avec un salaire ridicule c’est pas pour rigoler. Et tout ça sans parler du fait que développeur est un métier à part. Je ne mets pas en garde les gens parce que je suis un connard, mais parce que je connais la réalité du métier. Je ne dis pas que c’est impossible mais j’ai vu des gens en reconversion faire un virage en U dans toutes les boites où je suis passé.



Épilogue

Méfiez-vous de ce qu’on vous propose. Vous n’apprenez pas un métier que la plupart des gens ont mis des années de sueurs et d’épreuves à maîtriser en quelques semaines. Il existe des solutions sérieuses pour une reconversion. Ces solutions douces et longues vous permettent en plus de répondre à des questions plus qu’importantes. Êtes-vous fait pour ce métier ? Aimez-vous ce qu’il implique ? Et tout ça avant de lancer votre thune par la fenêtre.

Qui me parle ?

jesuisundev
Je suis un dev. En ce moment je suis Backend Développeur / DevOps à Ubisoft. Je suis passionné du dev et j'écris comme je parle. Je continue à te parler quotidiennement sur mon Twitter. Tu peux m'insulter à cette e-mail ou le faire directement dans les commentaires juste en dessous.

Commentaire(s)

  1. Article tellement vrai.
    Je suis salarié dans un centre de formation, on forme en 2 ans et en alternance. Ne nous ne méprenons pas, l’expertise se développe essentiellement en entreprise. Le centre de formation, lui, apporte beaucoup de culture, du vocabulaire, de la polyvalence et nécessairement un socle de compétences suffisant pour bien appréhender ce monde. Moi-même développeur, je me sens crédible en tant que formateur seulement après 5 ans d’expérience. C’est le minimum pour moi. Tour cela peut naturellement varier selon les profils. Bonne continuation.

  2. Entièrement d’accord. Je travaille dans un centre de reconversion.
    Formation de 1 an. 1 an, et à la fin ils trouvent que l’année est intense et qu’il reste encore bcp à apprendre.

  3. Hello ! J’ai commencé à développer en 5ème, ça fait bientôt 9 ans que je pratique donc et j’en ai fait mon metier. Et il me reste tant a apprendre dans ce secteur qui évolue tellement vite !
    Vendre l’idée qu’on peut devenir développeur web full stack en 9 semaine c’est tellement utopiste, j’ai vraiment de la peine pour les personnes qui ont signées et qui en sortiront plus perdue qu’en entrant…

    1. Surtout que ça n’a aucun sens vu que les technologies évolue constamment, donc promettre de devenir fullstack en si peu de temps est totalement ridicule. Par contre ça peut permettre à certains de se découvrir une passion.

  4. J’ai commencé à apprendre à coder en 2015 avec openclassroom et udemy, je suis désormais développeur (depuis 6 mois). Il m’a fallut 3 ans pour apprendre à faire de ma passion mon métier, c’est claire qu’en 9 semaines c’est impossible à apprendre à coder.

  5. Je plussoie totalement ! Après un master en informatique, 2 ans d’apprentissage et 4 ans d’expérience professionnelle… en regardant la roadmap d’un développeur fullstack il me reste encore beaucoup a apprendre. Courage à ces intrépides qui se lancent dans ces formations éclair !

  6. Je suis actuellement une formation de ce type en 3 mois et je suis en fin de formation au moment où j’écris ce message.
    Avant la formation, je me suis un peu intéressé aux bases du C#, j’ai survolé le HTML/CSS et JavaScript, donc je me suis dit que ce serait une bonne idée d’intégrer une telle formation (qui m’a coûte 3500 € en autofinancement).

    Mon ressenti ? J’ai appris toutes les bases du Web (HTML/CSS/JS/JQuery/PHP fonctionnel et orienté objet/SQL/MySQL/LAMP) survolé certains éléments comme Angular, Ionic, Cordova mais sans vraiment comprendre leur essence. Et le projet de fin de formation doit être fait en Symfony en 3 semaines.

    Au final, j’en suis très satisfait d’avoir appris toutes ces bases, mais vraiment très content. C’est très exactement ce que j’imaginais avant, ce métier me plait énormément, je dirai même sans exagération que ce métier est ma vie. Je passe mes journée à faire ça du matin au soir et c’est un plaisir de commencer à comprendre des choses qui me paraissaient obscures. Je passe aussi beaucoup de temps sur OpenClassRoom et d’autres sites pour comprendre ce que disent certains formateurs.
    Mais comme l’a bien dit l’auteur, je ne me sens pas encore développeur, et encore moins Full Stack. Je ne me sens pas encore assez compétent, je n’ai pas le temps de tout assimiler comme je le voudrais (et c’est normal). La recherche de stage est laborieuse et à ce stade, je ne ressens absolument pas le manque de développeurs parce que personne ne s’intéresse à mon profil.

    Donc oui, je suis totalement d’accord avec toi Mehdi, on ne devient pas développeur en 9 semaines ou 3 mois. C’est un vrai métier, difficile et qu’il faut apprendre sérieusement et parfois avec douleur. Je le ressens bien puisque je le vis actuellement. Par contre, c’est tout un univers qui s’est ouvert pour moi grâce à cette formation, des tonnes de choses à apprendre, que j’ai envie d’apprendre avec impatience et je ferai tout pour être très compétent, ça change la vie.

    Merci pour cet article ^^

    1. Content de voir enfin des retours positifs sur ces formations.
      Quelqu’un qui se découvre une passion comme toi c’est super!
      Je te souhaite de réussir !

    2. Salut, je crois que l’on a fait la même formation Amel (elle commence par un W non ? ^^)

      Je suis assez d’accord avec ce que tu as dit, je suis tout de même sorti de là avec beaucoup de choses dans la tête que je ne connaissais pas , le bond en avant est réel mais…
      Je ne me sentais absolument pas développeur et prêt à développer de façon autonome, j’ai beaucoup culpabilisé en me disant que je ne m’étais pas assez investi (alors qu’au contraire je me suis peut être même surmené) et mes vacances derrières m’ont fait “oublier la moitié” des notions (une maison bâtie en express s’effondrera vite^^)

      Pour rejoindre donc l’idée première de ce billet oui on ne devient pas développeur en 3 mois (et Fullstack en plus !) mais et c’est là que je te rejoins Amel ça m’a permis de découvrir tout un monde, je conçois que tout le monde ne réagit pas de la même manière et certains sont dégoûtés j’en ai vu pas mal passer et j’ai moi même beaucoup douté mais je me suis accroché et j’ai replongé dedans de plus belle en retournant sur les MOOC, je refais maintenant ce type de formation avec beaucoup plus de plaisir et une passion est née!
      Il y a bien sûr des exceptions j’en connais qui ont bossé immédiatement mais quand j’ai creusé un peu ils n’étaient pas vraiment débutants à la base.

      Très bon billet, en fait ces formations conviennent à certains, le problème c’est “à qui” elles sont vendues, bon courage à ceux qui tenteront c’est très intense !

  7. Bonjour,

    Je suis un Stephen ou Superman.
    En réalité je suis comme vous a une différence près, la passion.
    J’ai suivis ce parcours, formation de 3 mois. En arrivant je ne connaissais pas localhost, pour faire simple jamais ouvert un site d’apprentissage ou ni même lu une documentation.
    3 mois de formation + travail + PASSION = réussite.
    Je pense que cela est identique pour tout à chacun quelque soit le domain.

    N’ayez plus peur et vivez vos rêves !!

    1. Yurk yurk yurk
      J’aime bien quand qqn qui avoue n’avoir jamais ouvert une documentation avant ce stage miracle vient expliquer à l’auteur d’un site sur le dev qu’il n’est pas passionné…

      Troll… Ou commercial qui travaille pour vendre ces stages? ^^

    2. Si tu n’as jamais eu besoin d’ouvrir une documentation, c’est que tu n’as pas dû aller bien loin…. Si tu n’as jamais suivi un tuto sur un site d’apprentissage histoire de comprendre 2 ou 3 choses, c’est que tu ne dois pas savoir grand chose… Surtout avec 3 mois de code derrière toi.
      Bon de toute façon j’imagine qu’il s’agit d’un Troll, et quoiqu’il en soit je suis d’accord avec l’auteur, ces formation qui vous promettent de devenir développeur en quelques mois, ce ne sont tout simplement que d’énormes arnaques. Aucun employeur ne vous embauchera quand vous lui direz que vous avez fait une formation de 3 mois et oubliez carrément de bosser en freelance à moins de tomber sur des poires que vous arnaquerez à votre tour en leur pondant un site complètement bidon…
      Bref il y’a tellement de ressources gratuites, et de bien meilleurs qualité sur le web que ces formations bidons, qu’il n’y a aujourd’hui aucune raison de payer quoique ce soit pour se former.

    1. Ça me semble déjà plus sérieux que 9 semaines. Surtout avec un vrai diplôme à la clef. Mais la vérité c’est que je ne connais pas les formations donc c’est à prendre avec des pincettes.

  8. Hello,

    Ces bootcamps vendent certes du rêve, mais ça répond à un réel besoin et il y a vraiment des opportunités ensuite.
    J’ai fait une formation de ce type, certains formateurs sont au niveau, d’autres pas du tout. Tu sors de là, t’as vraiment pas un niveau de malade… Mais tu trouves du boulot.

    Perso, je suis pas resté dans le web, mais ça m’a permis de trouver un boulot de dev sparks (big data) vraiment bien payé.. Une autre personne de ma promo qui avait un niveau vraiment pas top (je pèse mes mots) est maintenant dev front chez rakuten.
    Ce genre de bootcamps existe aussi aux US. Ils durent plus longtemps (6 mois), coûtent plus chers et te permettent d’avoir un gros salaire à la fin.

    Tout ça pour dire que je pensais pas sortir de ma formation en sachant développer. Mon but c’était plutôt de trouver du boulot ensuite pour continuer à apprendre tout en étant payé, et ça c’est tout à fait possible.
    Je sais que j’aurai jamais le niveau des personnes qui ont commencé a dev à 13 ans.. mais je fais quelque chose qui me plaît 🙂

    Concernant le coût de la formation et sa pertinence par rapport aux cours gratuits sur internet, quand tu es en reconversion, tu peux te la faire payer par pôle emploi. Ça te permet d’avoir un cadre pour progresser, on s’oriente dans la bonne direction et tu as tes collègues pour te motiver. Perso à côté, je lisais plein de bouquins et j’ai suivi les programmes que tu cites dans l’article. C’est complémentaire je dirais

    A+

  9. Salut,
    J’aime bien l’article, tu as quand même donné quelques conseils pertinents notamment celui de passer par les MOOC pour avoir une première approche de la chose et constater si oui ou non on accroche avec le développement web. Néanmoins, c’est dommage que tu n’aies pas conseillé de formations précises. Je suis d’accord sur le fait qu’être développeur full-stack en 9 semaines ou en 3 jours c’est bien utopique. Je pense que pour être opérationnel (comme les personnes aiment si bien le dire) tant en front qu’en back il faut pas mal d’années d’expériences si on veut avoir un bon niveau. Toutefois, selon moi et les échos que j’ai entendus/vus de mon entourage, je peux t’affirmer qu’avec une formation intensive de 5 ou 6 mois du type Wild ou LeWagon des personnes arrivent très bien à se trouver un poste de dev front junior (même si ça passe souvent par un stage de plusieurs mois). Pour la petite histoire, je connais une personne qui a suivi une formation du même type et qui 3 ans plus tard est Lead dev dans une très grosse boîte dans le domaine de l’audiovisuel. La moralité de l’histoire ? Je pense que le monde numérique est en pleine expansion et regorge d’opportunités. Avec de la passion et de la volonté on peut y arriver. On ne parle pas de devenir chirurgien ou avocat où là les compétences et l’expérience (mais surtout les diplômes) sont indispensables. T’as des personnes qui sortent d’un cursus de type BTS voire même ingé et qui ont un niveau d’écrevisses :).

    Au plaisir de te relire,
    T.

  10. Hello,

    J’ai fait le wagon, qui est une formation full stack en 9 semaines également pour une reconversion. Pour celles et ceux qui passeront par là, c’est clair que ce dire “développeur” dès la sortie est utopiste. J’ai pris du temps derrière pour revenir sur des concepts d’algo etc, et focus que sur du backend.

    En gros la formation est là pour t’apprendre à te démerder tout seul après dans ton apprentissage continue, donc si t’attends pépouze à la sortie d’être recruté c’est clair que tu vas être déçu.

    J’ai mis 6 mois avant de trouver un taff qui accepte de me former, et 1 ans plus tard je suis toujours en train de reprendre les bases que beaucoup ont vu en école 🙂

    Rien n’est impossible mais faut ce sortir les doigts.

  11. Merci pour cet article intéressant. Tu as l’honnêteté de dire la vérité sur ces formations sans non plus insulter ceux qui comme moi se posent des questions sur ce métier pour une éventuelle reconversion. J’ai trop lu de forums où les gens qui moi qui cherchaient des infos se sont faits descendre avec mépris.
    Aurais-tu des conseils de cursus pour les gens qui souhaitent se reconvertir ou des expériences de collègues qui auraient pris cette voie à partager !
    En tout cas bravo pour ton blog à la fois drôle et très instructif sur ce métier

  12. Merci pour cet article à la fois honnête et sans mépris. J’ai lu trop de forums où des personnes envisageant des reconversions posaient de simples questions sur les cursus à suivre pour devenir développeur se faisaient mépriser voire même carrément insulter.

    Bien sûr qu’entre une “formation” de 9 semaines et un bac +5 il y a un monde. Néanmoins, quand on n’a pas fait ce choix initialement dès le lycée ou la fac, il n’est pas facile de trouver des informations fiables. Personnellement, je m’intéresse au code depuis plusieurs mois et je ne me suis jeté à l’eau que récemment grâce aux cours gratuits d’OpenClassrooms. Pour l’instant, ça reste un hobby en dehors de mes heures de boulot. C’est par goût de l’apprentissage, pour me sentir moins bête quand je vais farfouiller dans le code de mon blog WordPress et qui sait si ça me plaît envisager une vraie reconversion et ce que je fais pour le moment m’intéresse beaucoup. Et je découvre de plus en plus l’immensité du territoire à explorer. Mais je souhaite me laisser du temps pour ça.

    Tu parles de centres de formations sérieux dans ton article. Aurais-tu des exemples ?

    Connais-tu des dev qui sont issus de reconversions professionnelles ? Est-ce vraiment possible ?

    En tout cas, merci pour ce blog à la fois drôle et très instructif sur le monde des dev.

  13. Salut,
    Je profite de ce thread pour partager mon expérience. Après mon Bac j’ai bossé 5 ans dans un domaine qui n’a rien à voir avec l’Info. J’ai ensuite repris mes études, j’ai passé un DUT Informatique, financé à 1/4 par la formation individuelle, et aux 3/4 par Pôle Emploi. Ensuite, j’ai fait 3 ans d’école d’ingé en alternance (3 mois au boulot, 3 mois en cours), ce qui m’a permis d’avoir le diplôme d’ingé / Master. Maintenant, ça fait 6 ans que je bosse dans le dév et j’ai énormément progressé en entreprise, notamment dans la rapidité de résolution des problèmes, la compréhension globale d’un système, et j’ai appris de nouvelles technos (js moderne, cloud…).
    Je suis très satisfait de ma reconversion, et je recommande l’alternance (contrat d’apprentissage). Ça permet d’apprendre la théorie et la pratique en parallèle, et d’avoir un revenu.

  14. Merci pour ton article, c’est vrai que j’allais me lancer là dedans, mais entièrement d’accord avec toi sur la comparaison avec les régimes : si c’est si simple qu’ils l’indiquent, pourquoi es ce qu’il reste encore des gens en surpoids ?

    J’ai tenté CNAM et CNED sans grand succès, à chaque fois un gros changement de vie perso m’a un peu mis dedans. J’aurais besoin d’une formation avec un peu plus de dynamisme pour réussir à me lancer. OpenClassroom et Udemy sont des mines d’or, et me permettent déjà au boulot de corriger / comprendre les codes sur le Web et Java, mais je sens qu’il y a encore un gap énormé entre être “débutant +” et “pratiquant -”

    Tu parlais de formation que tu recommandes, je suis très preneur :o)

    Merci beaucoup

  15. Salut Mehdi 🙂

    Intéressant ton article. Je suis plus ou moins d’accord. Un bootcamp comme Le Wagon vendent sans doute du rêve sur le slogan “devenez full-stack en 9 semaines”, c’est vrai et je sais que ça énerve plus d’un dév que j’ai pu croiser en meetup (“pff c’est des commerciaux qui survendent leur truc”) Mais leur principal objectif reste de donner l’ensemble des skills pour des entrepreneurs ayant un produit tech à lancer & tester au plus vite. A ce jour, ils sont parmi les meilleurs en terme de qualité malgré tout. ~10% de leurs alumnis se lancent dans une carrière de dév ensuite (et trouvent un poste de junior, car ils se sont acquis un excellent réseau & la réput qui va avec) Je suis en revanche d’accord avec les créateurs dew Bootcamp US comme Launchschool ou OdinProject qui indiquent clairement que 6 mois c’est vraiment le minimum pour former un dév.
    C’est ce que admettent les fondateurs de The Hacking Project qui est l’équivalent du Wagon mais en 12 semaines, avec la pédagogie de 42 (pas de profs). Niveau stat, c’était pareil au bout d’un an d’existence, seulement 10% trouvaient un job avec à peine 3 mois de dév. Ils ont du coup lancé ‘THP-Next’, un mentoring de 3 mois pour bosser sur des projets concrets en équipe.
    Au bout de 2 sessions, à part quelques uns qui se sont lancé en freelance, les autres ont tous trouver un job de dév.

    Quant aux commentaires que je lis plus haut, c’est vraiment no comment. Mettre dans la case troll quelqu’un qui défend ces bootcamp car ça a dû changer sa vie, sans avoir jamais vécu de l’intérieur ce qu’est un bootcamp de code, ni connaitre leurs résultats par rapport à l’emploi en sortie = lolilol

  16. Bonjour je suis en pleine reconversion professionnelle .
    Je suis une formation développeur FullStack en 5 mois, 335 heures . Tout est passé en revue mais trop rapidement à mon gout . Ça fait beaucoup, beaucoup d’informations à assimiler . Les profs sont tops, le programme vraiment pas mal selon moi, mais les profs ayant un timing à respecter, alors ça va vite, très vite. Par chance nous ne sommes que 4 élèves en cours, donc on a le temps de parler avec le prof, et de poser des questions.
    Tout d’abord lorsque l’on vous dit que c’est pour des débutants et des personnes qui n’ont aucune notion même en informatique . C’est faux, parce que ces personnes seront vite larguées.
    Me concernant, j’ai commencé à me former sur internet un mois avant de commencer la formation, et c’est la meilleure chose que j’ai fait. En effet, les cours me permettent de revoir tout ce que j’ai déjà appris et de rajouter des notions qui m’avaient échappées. En plus des cours, je bosse au moins 5 à 6 heures toute seule a la maison en rentrant. Le Week end, je bosse du matin, jusque tard le soir. J’ai fait l’impasse sur ma vie sociale et mon mari gère les enfants un maximum afin que je puisse me consacrer entièrement à mon apprentissage.
    Malgré tout ce travail acharné, je me rend compte que je ne pourrais pas intégrer une boite en tant que développeur en sortant de la formation.
    Je vais donc essayer de me faire accepter par une boite en tant que stagiaire, apprentie ou observatrice… Une petite boite qui comprendra ma motivation et bien sur sans me faire payer.
    Ces formations sont bien, mais ça ne suffit pas, il faut énormément de travail personnel et énormément de motivation.
    Quant à mon background, il n’a rien à voir avec l’informatique. Mais ayant un mari qui ne sait même pas installer un navigateur ou un logiciel, c’est toujours moi qui ait résolu tous les petits problèmes informatiques de la maison Donc j’ai quand même une facilité à manipuler un ordinateur et je comprend vite.
    Alors pour tous ceux qui pensent s’inscrire et dépenser beaucoup d’argent dans une formation de Dev, je recommande de commencer par se former en autodidacte afin d’acquérir un max de connaissances et de les comprendre. Et ça permettra également de savoir si vous aimer vraiment ça! Puis il faut avoir des notions d’anglais, car quelqu’un qui ne parle pas un mot d’anglais aura vraiment du mal. Enfin, et surtout, être bosseur, ne pas avoir peur de passer des semaines, des mois, à bucher sans relâche. Et de passer des heures parfois pour tenter de résoudre un tout petit problème.
    Si vous réunissez toutes ces conditions, alors ça vaut le coup de dépenser votre argent pour une formation comme celle ci Mais faites le bon choix, il y en a tellement. Demandez à parler à des anciens élèves, faites des recherches sur ce centre de formation et demandez à voir le planning des cours pour comparer avec les autres centres etc

T'en penses quoi ?

Your email address will not be published. Required fields are marked *