Devenir développeur web full-stack en 3 jours

Y’a quelques jours je vaquais à mon surf nonchalant sur les internet mondiales et je suis tombé sur un site de centre de formation pas comme les autres. Il proposait une formation accélérée de 9 semaines pour devenir, je cite, “un développeur web full-stack” et ça seulement pour 7500 euros. En continuant le surf nonchalant j’ai découvert que y’avait même plusieurs boites qui faisait ça. Ca commence à devenir légion on est est obligé d’en parler.



C’est comme une pub pour un régime

Dans une pub pour un régime, pour qu’un maximum de gens cliquent dessus, on va tordre la réalité pour faire rentrer une idée. Une idée simple mais qui fait vendre. “C’est facile et rapide”. Mais on est d’accord que perdre vraiment du poids c’est pas simple et encore moins rapide. Sans motivation, sans efforts, consistance et des vrais raisons pour le faire, perde du poids c’est long. C’est un long chemin sinueux qui ne s’arrête jamais. Et le développement web c’est pareil. Si on pouvait vraiment devenir un développeur web, FULLSTACK EN PLUS, en quelques semaines y’aurait pas une pénurie de dev dans le pays.





Déjà j’aimerais te donner la perspective du métier. La roadmap 2019 pour devenir un développeur web full-stack. Alors OK cette roadmap c’est l’enfer. Je suis d’accord avec toi que tas pas besoin de savoir tout ça pour être développeur. Mais c’est bien tout ce qu’il y à savoir. C’est le contexte dans lequel tu est censé évoluer en à peine 9 semaines. 9 semaines bordel de merde c’est ridicule. Je fais cet article pour vous avertir. On vous vend du rêve, une version déformée de la réalité. On prend vos espoirs de développer seul vos idées ou de reconversion professionnelle et on en fait du fric. Et dans cet article je vais vous expliquer pourquoi pour enfin vous donner des solutions alternatives et gratuites. Ca permettra peut être d’éviter que vous perdiez votre temps et votre argent.



C’est pour la base et encore

Si vous n’avez jamais développé avant et que vous rentrez pour un bootcamp de 9 semaines: je vous le dis tout de suite vous allez pas sortir opérationnel. Vous ne serez pas autonome et encore moins capable de rentrer en tant que professionnel dans une entreprise sérieuse. A moins d’être une sorte de Stephen Hawking capable de tout absorber avec une mémoire photographique de l’espace c’est mort. Au mieux du mieux ça décroche un stage et s’accroche pour le garder. C’est possible d’être chef de projet opérationnel en seulement 9 semaines ? Alors pourquoi ça le serait pour faire du code ? En fait j’ai peur de l’effet marketing qu’on essaye de vous faire avaler. Je sais que c’est l’époque qui veut ça aussi. On veut tout tout de suite. Et quelqu’un va trouver le moyen de le marketer au maximum pour vous faire croire que c’est possible.





C’est pas vous qui avez un cerveau de pigeon c’est juste que vous ne pouvez pas ingurgiter autant d’informations, les garder et les utiliser, en si peu de temps. C’est humainement impossible vous êtes pas superman. Comme tous les métiers de la terre il faut du temps au cerveau pour l’assimiler. Et encore un peu plus pour l’exécuter correctement sans tout péter toutes les cinq minutes. Vous ne voulez pas devenir un poids dangereux pour une entreprise tout ça pour abandonner votre reconversion un mois après. Je ne sais pas si les boites derrière tout ça pense vraiment aider les gens avec ce genre de programme hyper accéléré. Et je serais très curieux de connaitre les résultats après le programme car les seuls retours qu’on voit ne sont pas super encourageants.



Tester avant de vous engager

Coder c’est pas comme dans les films. C’est pas simple et super fun en permanence. Le développement c’est de longues heures de frustrations et de triturations du cerveau pour arriver à un résultat la plupart du temp invisible. La sensation d’achievement donne de la beauté à tout ça mais ça va pas plaire à tout de le monde. Et pour savoir si ça vous plait cette affaire, croyez le ou non, vous êtes pas obligé de payer 7500 euros. Il existe des sites gratuits. Je sais c’est fou gratuit. Ils prennent les choses dans l’ordre, donnent le temps à la découverte et l’apprentissage. Par exemple apprendre l’algorithmie avant de coder ça sert. Et surtout ça vous permet de tester avant de vous engager.





Si vous avez la flemme de chercher en voici quelques uns : on peut commencer par Openclassrooms énormément de cours gratuits, de découvertes pour chaque concept suivi du language en lui-meme et enfin de choses plus complexes. Avec un peu plus de pratique vous pourriez ensuite vous intéresser à freecodecamp. Un bootcamp aussi mais gratuit cette fois et en ligne ! Si cette première expérience n’a pas plu, je te dis franchement, arrête tout de suite. Car là c’est la partie fun que t’as vu. Si par contre après tout ça tu accroches et tu veux aller plus loin alors je préconiserais des centres de formations sérieux qui prennent le temps, en plusieurs mois et plus, de vous apprendre vraiment les choses au lieu d’essayer de les bourrer de force dans la tête. Ho et by the way pour les personnes attirées par les salaires c’est aussi une mauvaise idée. Car la vérité c’est que les salaires intéressants sont réservés pour les postes de développeurs confirmés.



Élitisme

Ça n’a rien à voir avec un débordement d’égo. Et c’est encore moins une réaction d’ado du genre “c’est trop dur le dev lol et nous on est les meilleurs”. C’est juste que c’est pas faisable. Y’a trop de choses. On peut avoir les bases, c’est vrai, mais les gens qui vous promettent d’être opérationnels vous mentent. Ou plutôt vous vendent du rêve, une version déformée de la réalité. Une connaissance amateur ne fait pas de vous un professionnel et ça comme dans tous les métiers. C’est juste du bon sens. Si on a fait plusieurs années d’étude et/ou d’apprentissage en autodidacte avant de décrocher un stage pour enfin rentrer junior avec un salaire ridicule c’est pas pour rigoler. Et tout ca sans parler du fait que développeur est un métier à part. Je ne mets pas en garde les gens parce que je suis un connard mais parce que je connais la réalité du métier. Je ne dit pas que c’est impossible mais j’ai vu des gens en reconversion faire un virage en U dans toutes les boites où je suis passé.



Epilogue

Méfiez vous de ce qu’on vous propose. Vous n’apprenez pas un métier que la plupart des gens ont mis des années de sueurs et d’épreuves à maîtriser en quelques semaines. Il existe des solutions sérieuses pour une reconversion. Ces solutions douces et longues vous permettent en plus de répondre à des questions plus qu’importantes. Etes-vous fait pour ce métier ? Aimez-vous ce qu’il implique ? Et tout ca avant de lancer votre thune par la fenêtre.

Et sinon tu peut me follow sur twitter, m'insulter à cette e-mail ou le faire directement dans les commentaires juste en dessous.