Veille technologique : Rester à jour sans devenir taré(e)

La veille technologique c’est une question de vie ou de mort. Tu le sais que si tu restes pas à jour t’es foutu ? En tous cas y’a plein de gens pénibles comme moi qui te le répètent en permanence. Par contre ça prend du temps et surtout c’est un peu caché. Du coup tu sais pas où regarder sur les énormes Internets mondiales. T’es allé à gauche à droite mais tu veux pas perdre ton temps. Par chance tu viens de tomber sur le blog le plus hackerman du monde. Aujourd’hui on va s’intéresser à la veille technologique et surtout on va voir comment ne pas se taper la tête dans les murs en la faisant.



Le danger de s’en câlisser

Ouais je mets carrément du Québécois dans les titres maintenant. En tout cas avant de commencer avec la veille technologique à proprement parlé, j’aimerais qu’on discute tous les deux de pourquoi je te parle de ça aujourd’hui. Le dev va à une vitesse folle. Honnêtement c’est n’importe quoi y’a un nouveau truc toutes les deux heures. Et quand tu te retrouves dans un contexte professionnel et qu’on te pose la fameuse question : “Mais pourquoi tu l’as fait comme ça ta solution ?” c’est que généralement y’a une meilleure solution que tu connais pas. Et là ça fait mal à ton énorme égo de développeur. Jean-michel dev, ton collègue, lui il savait que y’avait une techno et/ou une façon de faire plus appropriée pour faire ton affaire. Car lui il a fait sa veille technologique et il est fier de partager ses trouvailles. Peut-être même qu’il va pas comprendre pourquoi tu connais pas la dernière affaire qui vient de sortir. Il va te regarder vraiment bizarre et ça va être un grand moment de malaise pour tout le monde.





Il est pénible, mais il a raison. Même si ça lui a pris du temps et de l’énergie de faire sa veille. Car oui, ça va te demander de faire un petit sacrifice au niveau de ton temps. Mais l’information importante c’est que ça va t’en faire gagner beaucoup plus dans le moyen/long terme. En plus de briller en société avec ta culture dev, tu vas savoir ce qui se passe dans ton domaine et du coup tu vas t’aider toi-même. Après ta veille, au moment où tu vas arriver devant ton clavier pour hacker à tout va tu seras déjà dans le futur. Tu vas te souvenir de ce que t’as lu et certains choix techniques vont te paraître évidents. Ça va te faire gagner beaucoup de temps. Ta boite aussi elle va aimer ça. Elle va presque finir par croire que t’es une rockstar. Bref tout ça c’est bien joli mais où est-ce qu’on trouve toute cette fameuse veille technologique ?



Huggy les bons tuyaux de la veille technologique

Je vais te filer que des liens qui sont pas piqués des hannetons. Je les consulte plusieurs fois par semaine pour me tenir au courant de ce qui se passe. On va commencer par la partie francophone et ensuite anglophone et pour chaque partie je vous fais un top 3 de mes sources préférées. Parce que déjà qu’il va être long en tabarnak cet article mais si en plus je mets tous les sites de la terre il va faire 10 kilomètres de long. Tu vas t’enfuir en sprint éclair et c’est pas l’objectif. Tous les sites dont je vais te parler sont feeder par de super développeurs en permanence (je parle de toi là) ce qui en fait des sources incontournables et de très haute qualité.



Cocorico



Human Coders est une boite qui propose des formations dans le développement de façon générale. Ils ont également une partie dédiée aux articles et la veille. Les articles sont proposés par les gens des Internets. Du coup les liens de l’enfer sont filtrés par un modérateur avant publication. Ce qui fait qu’on a de choses sérieuses pratiquement tous les jours et sur presque tous les sujets possibles. J’ai l’impression qu’il y a une sorte de ranking live basé sur le nombre de clics et le temps depuis publication de l’article. Je dis ça un peu au pifomètre, mais ça décide de ce que tu vois en premier sur le site.



Si tu aimes ça hacker à tout va, le journal du hacker c’est vraiment pour toi. C’est un super slogan que je viens d’inventer ils devraient le mettre en page d’accueil tellement c’est beau. C’est un peu dans le même style qu’Human Coder sauf que les liens ne sont pas filtrés par un modérateur. Pareil on est sur Internet et du coup ça laisse la porte ouverte à toutes les fenêtres si y’a pas de filtres. L’astuce de ce site c’est que seules les personnes inscrites peuvent poster. Pour s’inscrire il faut être invité par quelqu’un de déjà d’inscrit. C’est un club privé quoi. Je vais pas vous mentir, je fais complètement partie du club 🙂 Qui veut une invit ? En tous cas ce système garantit une certaine qualité de contenu. Après je pense que si y’a des humoristes qui s’amusent à poster de la merde il doit y avoir un modo qui va sortir de sa grotte en mode Game of Throne pour couper les têtes qui dépassent.



Developpez.com c’est le dinosaure des sites de devs et c’est aussi là que vous allez trouver le plus d’information et de sources différentes sur le sujet. C’est aussi varié que complet et c’est extrêmement complet. Ça va de l’actualité aux publications en passant par les dossiers et les tutoriels y’a de quoi lire. Et à mon grand étonnement, y’a même une section humour. Et oui on se fend la poire dans le club des développeurs. Je dirais même qu’on rit à gorge déployée entre professionnels de l’IT ! Alors j’y ai évidemment passé beaucoup trop de temps dans cette partie humour. Je voulais comparer avec mon expertise sur les blagues. Mon verdict c’est que tout m’a pas fait rire, mais ça reste le bien on aime la touche humour!



Blogs de développeur(euse)s francophones

Les sites de curations de news c’est très bien, mais des vraies personnes c’est mieux. C’est l’une des meilleures sources de veille que tu peux trouver. Des gens qui partagent leur passion et qui ont plaisir à transmettre leur savoir. Tu peux trouver ici une liste de mes blogs préférés pour faire ma veille. Crois-moi quand je te dis que ça vaut vraiment le coup d’aller voir le travail des ces développeurs talentueux.



Do you parler english ?



Côté anglophone je commence toujours par regarder du côté de Hacker News. Le fonctionnement d’Hacker News est très similaire à celui de Reedit. Tout le monde peut poster un article et les gens peuvent voter pour ou contre ce qui va influencer son classement. Par contre, chez Hacker News, pour pouvoir voter contre il faut 501 points de karmas. Les points de karmas t’en récupèrent à chaque fois que quelqu’un vote pour un article que tu as soumis. Donc en gros y’a que les gens qui postent de la qualité qui décident de ce qui est de la merde. Du coup l’armée des trolls professionnels des Internet a presque aucun impact sur le classement.



Deuxième arrêt du côté de dev.to. Celui-ci est un peu différent des autres, car en fait il s’agit d’une vraie communauté. Et du coup le système est un peu spécial, car les articles sont faits par la communauté directement sur le site. N’importe qui peut créer un article via un lien sur la page d’accueil. Ça vous ouvre un éditeur de texte et vas-y lance toi Jean-Jean on croît en toi fais nous rêver. Après modération ça part directement sur le feed live. Résultat y’a pas mal de pépites de façon fréquentes. Il y a également des articles qui juste posent une question et la communauté répond dans les commentaires. Ce qui fait que tout le monde participe à l’article et le contenu est enrichi au fur et à mesure par tout le monde. C’est un de mes préférés, peut être que j’écrirais un article en anglais pour la première fois là-bas.



Enfin on finit par la section programming de Reddit. Tu connais très bien le fonctionnement de Reddit je ne vais pas te le réexpliquer. Ce qui est intéressant avec cette source c’est la quantité d’articles qui est brassée au même endroit. C’est la communauté qui, sans limites, trie toute la vague de posts quotidiennement. Et comme la plupart des gens sont super exigeant ce qui arrive en top c’est du genre “must read”. Un incontournable en tout cas, le nombre de dev qui passent et postent des articles sur ce Reddit est impressionnant.



J’ai pas le temps

Je sais ça fait beaucoup je viens de te saouler avec tous mes liens là . Je t’entends déjà me dire : “T’es gentil, mais j’ai pas le temps moi de cliquer sur tous tes liens j’ai une vie”. Et comme je te comprends ! Personne a le temps pour ça. Surtout si c’est pour tomber sur des sujets qui t’intéressent autant que l’économie de la Mongolie dans les années 80. Non, il te faut un truc rapide qui agrège un maximum pour enlever tout le caca. Quelque chose qui en un coup d’œil te permet de voir un maximum de sujets différents pour faire ton marché. Savoir qui aura ton attention parmi la masse. Bref quelque chose qui gère tout le spam de l’angoisse pour pas que t’aies à le gérer toi même.





La réponse s’appelle Feedly. C’est un agrégateur de news qui se base sur les flux RSS et qui est disponible gratuitement sur toutes les plateformes imaginables. Concrètement ça va chercher pour toi dans une seule page et dans une seule liste tout ce qui t’intéresse et ça l’organise via popularité. Ouais ça fait tout le boulot il te reste juste à cliquer sur ton favori. À la base je voulais faire un top 3 des meilleurs agrégateurs en donnant les avantages et les inconvénients. Mais la vérité c’est que Feedly à mon sens est tellement au-dessus que ça serait perdre mon temps et surtout le tien. Feedly c’est le top. En quelques clics tu crées ton feed à toi avec seulement les sites qui t’intéressent, par exemple ce feed là est super, et après c’est disponible de façon super intuitive sur ton portable, ta tablette, ta PS4 et même ton Tom-Tom. C’est la vie. Ça te fera gagner un temps fou et tu vas rien rater de ce qui se passe.



Monsieur Je-Sais-Tout

Quelque chose d’important à garder en tête c’est que la veille technologique n’est pas censée être une formation. Ce que je veux dire c’est qu’à chaque fois qu’une nouvelle techno, langage ou framework émerge on attend pas de toi que tu sois capable de l’utiliser. Par contre il faut comprendre comment ça fonctionne pour savoir quand l’utiliser et surtout quand l’éviter. Comprendre au lieu d’apprendre. Prendre de la hauteur sur la techno et voir où elle pourrait être utile. Si t’estimes ensuite que t’as besoin de telle affaire pour ta solution alors à ce moment-là tu passeras à la section apprentissage dessus. Mais pour le moment on s’en fout royale de la syntaxe où de comment l’intégrer. Ça c’est des problèmes pour le toi du futur, qu’il(elle) se démerde. J’en profite pour te prévenir qu’un max d’articles de compréhension de technologie dans ce style arrivent sur ce blog à très grande vitesse.

L’avantage avec cette façon de faire c’est que tu peux t’intéresser à plein de couches différentes du métier. Que ça soit backend, frontend et infra y’a beaucoup de choses que tu peux comprendre sans maîtriser. Ça fera de toi un(e) meilleur(e) développeur(euse) car tu es capable d’avoir une analyse et de prendre une décision en connaissant le contexte. Maintenant on va pas se mentir. Même si c’est juste pour comprendre, y’a beaucoup de choses à comprendre. Du coup fatalement un backend aura tendance à s’intéresser plus à sa spécialité et pareil pour les frontends. Mais le secret c’est de réussir à faire des ponts dans tout ça. C’est plus facile à dire qu’à faire. En tout cas tous les gens qui y arrivent sont des gens qui ont investi un peu de leur temps dans la veille technologique. Ceci dit tu peux pas avoir une connaissance infinie sur tout ce qui se passe dans l’univers.





Car oui tu ne peux pas tout savoir. Un expert ne sait pas tout. Je répète : UN EXPERT NE SAIT PAS TOUT. Les experts qui vous disent le contraire sont des menteurs qui doivent stresser de façon maximum à chaque fois que quelqu’un leur pose une question. La grosse goutte qui coule sur le front, on serre les fesses et on espère qu’on connaît la réponse ? Elle va être nulle ta vie d’expert si tu vois les choses comme ça. Par contre, un expert il connait le contexte et le fonctionnement des technologies. Car l’expert s’est intéressé à son métier en faisant sa veille technologique. La prochaine fois que vous parlez à un dev qui a l’air de tout savoir, pensez-y.



Épilogue

Ça va trop vite. Sans une veille efficace, tu risques bien de te péter la gueule au milieu de l’open space sous le regard du malaise de Jean-Michel dev. Franchement, avec quelques adresses et des bonnes habitudes, ça prend très peu de temps de le faire sérieusement. Si ça te prend une heure dans la semaine c’est déjà le bout du monde. Et surtout les résultats sont tellement énormes que ça serait con de rater ça.

Qui me parle ?

jesuisundev
Je suis un dev. En ce moment je suis Backend Développeur / DevOps à Ubisoft. Je suis passionné du dev et j'écris comme je parle. Je continue à te parler quotidiennement sur mon Twitter. Tu peux m'insulter à cette e-mail ou le faire directement dans les commentaires juste en dessous.

Commentaire(s)

  1. Salut !
    J’ai découvert ton blog avec cet article et j’ai A-DO-Ré ! (là tu vois pas mais je bave …)
    J’ai immédiatement suivi tes conseils mais je suis en train de me noyer avec le site developpez.com. C’est plus possible ! Je déprime en ouvrant le matin mon fil feedly, découvrant que près d’une vingtaine d’articles ont été édités. Et encore, des articles, c’est plus des dossier qu’ils font les mecs ! Une dizaine de minutes de lecture pour chacun, moultes répétitions et des précisions parfois inutiles à faire pâlir le réseau de surveillance chinois…
    Et puis question confort de lecture … esthétiquement, je crois que la mission des rédacteurs est de cultiver le cliché du dev/geek barbu enfermé dans sa cave (ce design so ’90, le contenu de cette page d’accueil, …).
    Sérieux, même avec un gros travail sur moi-même, ma productivité en a pris un coup.

    Allez, il est temps de retrouver une vie sociale, je me désabonne à regret du fil d’actu.
    Et toi, continue comme ça ! Je vois dans ton blog tous les ingrédients d’une publication de référence.
    La bise !

  2. Je rajouterais une source importante : Twitter!
    Dans le domaine de la recherche en tout cas, si bien paramétré (à savoir une sélection des bonnes sources avec peu de contacts racontant leur vie) Twitter se révèle vraiment redoutable.

  3. Super article ! Quand je forme des entreprises, je demande à chaque fois comment les gars font leur veille. On me répond toujours “pas le temps”. Il y a une culture d’entreprise à changer en profondeur à ce niveau là, en France du moins.

    Un outil de veille dont je me passe plus : refind.com

    Y’a plein de bon machine learning dedans qui me suggère des articles sur mes thématiques favorites, une reading list pour lire plus tard et un côté réseau social où l’on suit des gens qui font une meilleure veille que soi. Du coup c’est génial car ça mâche le travail, même si d’après un collègue c’est “tricher”.

    Du coup, j’ai fini par totalement bazarder Feedly.

T'en penses quoi ?

Your email address will not be published. Required fields are marked *