Comprendre la Blockchain en 5 minutes

En dehors du titre, le générique masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d'alléger le texte.

Comprendre la Blockchain en 5 minutes

La Blockchain pourrait avoir un impact monstre sur énormément de secteurs industriels d’ici 5 à 10 ans. On en entend beaucoup parler partout, mais concrètement, c’est quoi la Blockchain ? Et surtout, techniquement, comment ça marche ?



Il était une fois

Nous sommes en septembre 2008 et une crise financière mondiale s’abat sur le monde entier. Et pour le coup, ça rigole zéro. Le Krach est brutal. Tout le monde prend très très cher. Cette crise va montrer, une fois de plus, que le système financier actuel est une énorme blague. Il est fragile, rempli de lacune et il fait peur à tout le monde. Mais si c’est pas possible de faire confiance aux banques pour ta thune, alors à qui faire confiance ?

Le 31 octobre 2008, le fameux whitepaper Bitcoin atterrit dans les Internet. Ce whitepaper explique le concept et le fonctionnement d’un nouveau système d’échange de monnaie. Fiable et surtout, sans intermédiaire.

À ce moment-là, on ne sait pas qui est derrière ce papier. On ne sait pas s’il s’agit d’un homme, d’une femme ou d’un groupe de personnes. On connait juste un mystérieux pseudonyme : Satoshi Nakamoto. Et le truc de fifou c’est que, même aujourd’hui, on n’est toujours pas sûr de qui ou quoi se cache derrière ce pseudonyme.



Blockchain


Le 3 janvier suivant, Satoshi Nakamoto lance la plateforme monétaire en générant un premier bloc dans la blockchain. Le bitcoin était né. Et son fonctionnement via la Blockchain avec. Mais de quoi parle-t-on exactement ?



C’est quoi la Blockchain ?

La Blockchain est une technologie de stockage et d’échange de données numériques qui est décentralisé et infalsifiable. Imagine un énorme registre comptable où chaque transaction est inscrite scrupuleusement l’une après l’autre. Tout le monde peut voir la nouvelle transaction ajoutée au bout du registre et personne ne peut la modifier. Formant ainsi un historique “éternel” d’échange infalsifiable.

En bon Français, ça se traduit par “chaîne de blocs”. Et c’est exactement ça. Une chaîne de blocs publiques qui contient l’information de transactions entre utilisateurs. À chaque fois que de nouvelles transactions sont faites, un bloc est créé et mis à la suite dans la chaîne. Via le protocole peer-to-peer, cette chaîne de bloc est mise à jour sûr toutes les machines connectées à Internet utilisant la Blockchain. Le système garantit que l’ordre et le contenu des blocs reçus par tout le monde est le même.



Blockchain


Dans ces conditions, cette chaîne de blocs d’information devient donc une source de vérité fiable entre les utilisateurs. L’état de la chaîne et son historique est digne de confiance. Et cette source de vérité, avec une architecture décentralisée, permet donc de se passer d’intermédiaire pour des échanges. Intermédiaires comme les banques par exemple.

Mais pourquoi peut-on autant faire confiance à ce système ? Pour répondre à cette question, il faut comprendre comment ça marche.



Comment ça marche ?

On va zoomer un peu sur cette chaine de bloc. Il faut savoir de quoi est constitué chaque bloc pour mieux comprendre la suite. Chaque bloc contient d’abord le hash du bloc précédant, pour faire le lien avec le bloc précédent. Ensuite, évidemment, les données des transactions qu’on désire stocker. Puis un identifiant pour savoir qui a fait le bloc et un timestamp pour savoir quand il a été fait. On trouve également ce qu’on appelle une “preuve de travail” dont on va expliquer l’utilité juste après. Enfin, on finit par le hash du bloc actuel, pour faire le lien avec le bloc suivant. C’est plus clair avec un petit schéma.



Blockchain


Tu remarqueras que j’ai fait un effort pour le schéma cette fois. T’habitues pas. Et oui, ça ressemble fortement à une linked list cette affaire. Le fait de relier les blocs entre eux via le hash précédant et le hash actuel ressemble à comment sont reliés les linked list via pointeurs. Mais je suis obligé de préciser que c’est pas exactement pareil, sinon y’a tous les puristes qui vont me sauter dessus, couteaux de combat entre les dents.

Maintenant, parlons de la fameuse “preuve de travail”. La preuve de travail c’est tout simplement un calcul long et complexe à faire. Sans rentrer dans les détails, c’est un casse-tête cryptographique qui nécessite énormément d’essais et d’erreurs en brute-force pour arriver à une valeur. Et la chose importante à comprendre c’est que sans cette preuve de travail, un bloc ne peut pas être validé et inséré dans la chaîne. Sans preuve de travail, la Blockchain ne peut pas fonctionner. Mais qui va utiliser son temps et son processeur pour faire cette preuve de travail ? Et pour quelles raisons ? C’est là que les fameux mineurs de Blockchain interviennent !



mineurs


Certains acteurs dans la Blockchain ne sont là que pour la preuve de travail. On les appelle “les mineurs”. À chaque création d’un nouveau bloc, avant d’être intégré dans la chaine, il est broadcasté à tout le réseau Blockchain pour validation. Tous les mineurs du réseau se jettent sur le problème complexe de cryptographie nécessaire à la validation de ce bloc. Ils utilisent leurs capacités de calcul au service du bon fonctionnement de la Blockchain.

Et le truc de fifou c’est que le premier qui trouve une solution valide, diffuse la solution au réseau, et se fait récompenser en Bitcoin. Le Bitcoin c’est beaucoup d’argent et les mineurs sont grassement récompensés pour leur preuve de travail. C’est pour ça que les Chinois ont des data-center secret de fou juste pour miner des Bitcoins. C’est pour ça qu’en 2017 les cartes graphiques sont devenues soudainement super chères, elles étaient utilisées par les mineurs pour faire des preuves de travail.

Une fois que le bloc est validé par le réseau, le mineur qui a réussi à faire la preuve de travail en premier reçoit sa récompense. Le bloc est ensuite ajouté à la suite de la chaîne et tout le monde le reçoit. Le nouvel état de la chaine devient alors officiel. Jusqu’à la prochaine demande pour un nouveau bloc.



Blockchain : la folle expansion

Depuis le début je te parle de Bitcoin et de transactions en général, car ça brasse énormément d’argent. Les chiffres des transactions qui se font chaque jour donnent le tournis, c’est complètement fou. Mais c’est pas la seule utilité de la Blockchain. Y’en a plein d’autres et elles sont déjà là. En fait, c’est juste un moyen sûr de preuve d’échange entre deux parties. Après, ce qu’on échange, et entre qui l’échange est fait, c’est complètement libre.

D’après certains experts, l’année 2019 a été majeure pour la Blockchain avec énormément de nouveaux cas concrets d’utilisation par des grands noms. Une étude sur la Blockchain, faite également en 2019, rapporte que la majorité des entreprises place cette technologie dans le top 5 de leurs priorités. Tu as donc pas fini d’en entendre parler. Surtout en tant que développeur. Ça sera même sûrement la norme de la plupart des échanges dans le futur.



futur


Épilogue

Ça fait déjà cinq minutes qu’on discute, donc je ne prends pas plus de ton temps. J’espère t’avoir donné envie d’en savoir plus sur cette technologie que je trouve folle ! Si c’est le cas, je te conseille cette vidéo super intéressante qui rentre dans certains détails techniques croustillants.

Qui me parle ?

jesuisundev
Je suis un dev. En ce moment je suis Backend Développeur / DevOps à Montréal. Le dev est l'une de mes passions et j'écris comme je parle. Je continue à te parler quotidiennement sur mon Twitter. Tu peux m'insulter à cet e-mail ou le faire directement dans les commentaires juste en dessous. Y'a même une newsletter !

4 commentaires sur “Comprendre la Blockchain en 5 minutes”

  1. Hello,

    Je me permets de te signaler 2 petites coquilles :
    – “Une chaîne de blocs publiques” => Une chaîne de blocs publics
    – “cette chaîne de bloc est mise à jour sûr toutes les machines connectées” => cette chaîne de bloc est mise à jour sur toutes les machines connectées

    Merci beaucoup pour ton article, pour moi c’est ce qui fait l’essence de ton blog, tu nous fais découvrir ou approfondir des concepts qu’on survole souvent.

T'en penses quoi ?

Your email address will not be published. Required fields are marked *